c_erhel_deputee RT @manuelvalls: La gauche, celle qui gouverne, c'est faire ! Surtout quand c'est difficile. #ueps
c_erhel_deputee RT @manuelvalls: Le courage d'agir, le courage de réformer. #ueps
c_erhel_deputee Merci @PhilippeDuron de nous faire vivre chaque jour les JEM de Normandie, bel événement sportif
c_erhel_deputee A lire "L'appel des 200 députés socialistes, ni godillots ni déloyaux" que j’ai cosigné http://t.co/LqJOq9gZFO et sur @lemondefr
c_erhel_deputee Pleine réussite au nouveau gouvernement avec de l'audace, de l'innovation, accélération conversion numérique et transition énergétique

Corinne Erhel


Posts tagged 'numérique'

Le numérique réunit cinq ministres devant la Commission des Affaires économiques

A la suite du rapport d’information sur le développement de l’économie numérique en France, que nous avons présenté en mai dernier avec Laure de La Raudière, le Président de la Commission des Affaires économiques a souhaité réunir autour de la table les principaux ministres concernés par ce sujet central pour la croissance et l’emploi en France.

Nous avons donc auditionné hier Benoît Hamon, ministre de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la communication, Fleur Pellerin, secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger, Axelle Lemaire, secrétaire d'État chargée du Numérique, et de Thierry Mandon, secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la simplification.

En complément des nombreuses questions et pistes de réflexion que j’ai proposées, j’ai tenu dans mon intervention à rappeler la nécessité d’accélérer la conversion, de faire preuve d’audace, en sortant des sentiers battus, et d’afficher clairement objectifs, méthode, calendrier, moyens humains et financiers dédiés.

Il nous faut arrêter de réfléchir et de travailler en silos. Seule une approche horizontale, plurielle et interministérielle a du sens pour parler de numérique et déployer des politiques ambitieuses.

Lançons sans tarder, collectivement, un appel à l’innovation, à dépasser nos blocages culturels, à créer, à oser.

Consulter la vidéo de mes questions

L’intégralité de l’audition sur le site de l’Assemblée nationale

 

%03 %443 %2014, %09:%Juil
 

Question écrite : pénuries d'adresses IPv4 et généralisation de la norme IPv6

Mme Corinne Erhel attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du ministre de l'économie, du redressement productif et du numérique, chargée du numérique, sur la nécessaire réflexion à mener quant à la pénurie d'adresses IPv4. En effet, alors que le nombre d'utilisateurs et de terminaux de connectés ne cesse de croître dans notre pays, en Europe et dans le monde, le nombre d'adresses IPv4 disponibles a diminué de façon constante ces dernières années jusqu'à atteindre aujourd'hui un seuil éminemment critique. Le phénomène commence d'ailleurs aujourd'hui à impacter des acteurs français et européens (FAI, hébergeurs, etc.). Dans la continuité du nouvel appel lancé par l'ICANN en faveur de l'adoption et de la généralisation de la norme IPv6, plusieurs acteurs avancent l'idée de contraindre les équipementiers télécoms et les fournisseurs de services IP à fournir des équipements compatibles avec IPv6 pour faire face à la pénurie à venir alors que certaines zones du monde comme la zone Amérique latine et les Caraïbes seraient déjà dans une impasse. Le numérique est un levier de développement économique, de croissance et d'emploi indéniable. Aussi, alors que la France apparaît comme un acteur industriel innovant et moteur dans les filières d'avenir numériques notamment pour les objets connectés, elle lui demande dans quelle mesure l'État pourrait ouvrir la voie à une adoption plus rapide de cette nouvelle norme nécessaire au développement de ces filières en encourageant les constructeurs ainsi que les revendeurs-distributeurs à rendre compatibles les terminaux connectés tout en incitant à ce que les services en ligne soient eux-aussi joignables en v6.

%01 %435 %2014, %09:%Juil
 

Mes questions à Jean-Ludovic Silicani lors de son audition par la Commission des Affaires économiques

La Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale a auditionné ce matin Jean-Ludovic Silicani, Président de l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP).

 

Consultez la vidéo de mon intervention

 

Réponses de Jean-Ludovic Silicani

%18 %712 %2014, %16:%Jui
 

Mes questions lors de la table ronde sur les nouvelles formes de vente et le e-commerce

 

Mes questions à Arnaud Montebourg et sa réponse sur notre rapport Agir pour une France numérique « de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace »

J’ai souhaité interroger hier Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique, sur quelques propositions formulées dans le rapport sur le développement numérique en France, que j’ai co-rédigé avec Laure de La Raudière, et sur leur mise en œuvre par l’Etat (calendrier et moyens) devant l’urgence de la situation.

Mon intervention :

La réponse du ministre :

Consulter le rapport Agir pour une France numérique : « de l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace »

 

 

%28 %474 %2014, %10:%Mai
 

Numérique et innovation : présentation de notre rapport parlementaire Agir pour une France numérique : « de l’audace encore de l’audace, toujours de l’audace »

Créée en mars 2013 par la Commission des Affaires économiques, la mission d’information sur le développement de l’économie numérique française a rendu ses conclusions mercredi 14 mai. J’en étais rapporteure avec Laure de la Raudière, députée d’Eure-et-Loir, avec laquelle je collaborais sur ces sujets pour la quatrième fois.

Le rapport issu de nos travaux est le fruit de plus d’une centaine d’auditions en France mais aussi à l’étranger (Londres, San Francisco, Hong-Kong, Shenzhen et Australie) afin d’étudier d’autres approches, d’autres écosystèmes et questionner le modèle français.

Le numérique modifie en profondeur notre société, notre économie et nos territoires. Alors qu’il est l’un des principaux leviers de croissance et d’emploi dont disposent la France et l’Europe, notre première volonté était d’en saisir les enjeux, de comprendre les acteurs et les écosystèmes, de prendre la mesure de l’impact du développement du numérique sur les modèles économiques traditionnels et le fonctionnement des organisations et plus largement de nous interroger, pour l’ensemble de secteurs économiques, sur l’adaptation de notre système de formation, l’accompagnement de l’innovation, les problématiques de financement, la compétitivité, etc.

Afin d’enclencher la conversion numérique de notre pays, d’accompagner au mieux la mutation profonde qui s’opère et de faire de la France un pays d’excellence numérique, nous avons formulé des propositions structurées autour de huit axes d’action.

Axe 1 : Former les acteurs de demain
Axe 2 : Diffuser une culture du numérique
Axe 3 : Créer un environnement propice à l’économie numérique
Axe 4 : Assurer le financement de l’économie numérique
Axe 5 : Moderniser le cadre juridique
Axe 6 : Consolider les filières d’avenir et créer les champions de demain
Axe 7 : Mettre l’action publique à l’heure du 2.0
Axe 8 : Renforcer l’action internationale

Consulter le rapport sur le site de l’Assemblée nationale

Télécharger le rapport

N’hésitez pas à réagir et à nous faire part de vos commentaires !

%16 %728 %2014, %16:%Mai
 
Page 1 sur 6