c_erhel_deputee RT @fleurpellerin: Arrivée à Nanning pour participer au Green companies summit #comex #vivapolis #villedurable @francediplo http://t.co/MR5
22hreplyretweetfavorite
c_erhel_deputee RT @Elysee: Le président @fhollande a appris avec un immense soulagement la libération des journalistes français en #Syrie http://t.co/Aqo9
c_erhel_deputee Sur mon blog mon intervention devant @regionbretagne: de l’audace pour préparer l’avenir des Bretonnes et des Bretons http://t.co/tj7fXraUZX
c_erhel_deputee Avec @JY_LeDrian a PLOUHA (Cotes d'armor) Cérémonie du 70e anniversaire de la Libération et du réseau SHELBURN.. http://t.co/bv3vmeAGUe


Mes questions aux présidents de l’ARCEP et de l’Autorité de la concurrence lors de leur audition par la Commission des Affaires économiques

Bruno Lasserre, Président de l’Autorité de la concurrence, et Jean-Ludovic Silicani, Président de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP),  ont été auditionnés mercredi 10 avril par la Commission des Affaires économiques autour de la question suivante : « La concurrence dans le secteur des télécoms : amie ou ennemie du consommateur et de la filière ? »

 

Consultez le compte-rendu intégral de l'audition

Consultez la vidéo de mon intervention :

 

 

publié le 16 avril 2013, 14:21
 

Mes questions lors de l'audition du Président du Conseil national du numérique par la Commission des Affaires économiques

Benoît Thieulin, Président du Conseil national du numérique, a été auditionné le 26 février par la Commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale.

 

publié le 27 février 2013, 10:34
 

Mon intervention lors de l’audition des représentants des salariés d’Alcatel-Lucent par la Commission des Affaires économiques

Après avoir entendu l’équipe dirigeante d’Alcatel-Lucent en décembre dernier, la Commission des Affaires économiques a reçu ce matin les représentants du personnel.

J’ai insisté sur le climat social et l’inquiétude des salariés. Ils vivent un nouveau plan social et n’ont pas de vision claire de l’avenir, la stratégie du groupe pour la France et l’Europe restant floue.

Nous devons trouver des solutions pour permettre à Alcatel-Lucent, et à notre pays, de ne pas perdre des compétences clés en matière de télécommunications. A l’issue de l’audition, nous avons donc convenu avec les représentants syndicaux de travailler ensemble sur certaines de leurs propositions ainsi que sur certaines des propositions formulées dans le rapport d’information que j’ai remis la semaine dernière avec Laure de La Raudière.

 

Consulter l'intervention de Christian Méheust (CGT)

Consulter l'intervention de François Schmets (CFE-CGC)

Consulter l'intervention d'Olivier Catteau (CFTC)

Consulter l'intervention d'Hervé Lassalle (CFDT)

publié le 13 février 2013, 14:23
 

Mission d’information sur l’impact de la régulation dans les télécoms

Créée en novembre dernier par la Commission des Affaires économiques, la mission d'information sur l’impact de la régulation des télécommunications sur l’industrie de ce secteur, dont nous sommes rapporteures avec Laure de la Raudière, Députée d’Eure-et-Loir, a achevé ses travaux et élaboré un rapport. Il est le fruit de plus de trente auditions avec de nombreux acteurs : associations, opérateurs, équipementiers, représentants syndicaux, prestataires de services, distributeurs, chercheurs, régulateurs et agences publiques.

Consulter ou télécharger le rapport

Nous avons souhaité dresser dans ce rapport un tableau aussi objectif et complet que possible de l’ensemble d’une filière sous tension en nous posant la question fondamentale de l’équilibre entre intérêt du consommateur, emploi, investissement, innovation, aménagement du territoire et impact sociétal.

L’année 2012 a profondément bouleversé le marché des télécommunications : au-delà de la poursuite du déploiement du très haut débit fixe et de la finalisation du processus d’attribution des licences mobiles 4G, l’arrivée d’un quatrième opérateur sur le marché mobile en janvier 2012 a constitué un important changement. C’est la raison pour laquelle nous nous sommes particulièrement intéressées au mobile.

Très bénéfique pour le consommateur, l’arrivée de Free Mobile a considérablement fait baisser les prix. Cela a profondément reformaté le marché, crispé les opérateurs et entraîné une compression des coûts dans la filière. Il nous paraît donc aujourd’hui urgent d’œuvrer à l’apaisement de la filière dans son intégralité, sans se limiter aux seuls opérateurs, et de réfléchir aux moyens à mettre en place pour une meilleure anticipation des impacts, afin de ne pas passer à côté de ce formidable levier de croissance que représente le numérique.

Nous avons décliné nos propositions autour de quatre grands axes de réflexion :

Axe 1 : Structurer la filière au niveau national
Axe 2 : Moderniser la régulation
Axe 3 : Renforcer le pilotage de l’Etat
Axe 4 : Assurer la croissance de demain

Ces propositions sont le fruit de nos réflexions pendant ces semaines de mission. Nous sommes tout à fait ouvertes à la discussion et au débat dans le calme et le respect.

publié le 12 février 2013, 20:01
 

Mon intervention lors de l’audition de Pierre Moscovici par la commission des Affaires économiques

Retrouvez la vidéo de mon intervention lors de l'audition du ministre de l'Economie et des Finances le 15 janvier 2013.

 

Consulter la réponse du ministre

publié le 15 janvier 2013, 14:49
 

Mon intervention lors de l'audition d'Alcatel-Lucent par la Commission des Affaires économiques

La Commission des Affaires économiques a auditionné aujourd’hui le groupe Alcatel-Lucent, acteur clé des télécommunications en France.

Ce secteur hautement stratégique est porteur de croissance et de compétitivité pour nos territoires et notre pays. Il connait aujourd’hui de grandes difficultés qui menacent directement les nombreux salariés de cette filière et plus spécifiquement les 9000 salariés d’Alcatel-Lucent en France, dans l’attente de la mise en œuvre d’un plan de suppression de 1353 postes en France.

Avant tout chose, je tiens à réitérer mon engagement aux côtés des salariés et mon souci de clarifier les intentions du groupe en France et le maintien des compétences dans nos régions.

J’ai donc interrogé Philippe Keryer, vice-président exécutif d’Alcatel Lucent, sur les perspectives du groupe en Europe et en France ainsi que sur sa stratégie financière, largement commentée dans les quotidiens économiques ces derniers jours.

De plus, alors qu’Alcatel-Lucent évolue sur un marché qui se renouvelle en permanence et sur lequel l’innovation est déterminante pour développer une offre pertinente, je me suis étonnée que la recherche et développement soit touchée par ce plan social, comme sur le site de Lannion.

Le Président de la Commission des Affaires économiques, François Brottes, a également précisé que la Commission resterait attentive à l’évolution de la stratégie d’Alcatel-Lucent et que les délégués du personnel seraient bientôt invités.

 

publié le 19 décembre 2012, 08:50