Mariage et adoption pour tous : un vote pour l’égalité

Après deux semaines de débat au sein de l’hémicycle, l’Assemblée nationale a fait le choix de l’égalité en adoptant aujourd’hui en première lecture le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe avec 329 voix pour, 229 voix contre et 10 absentions.

J’ai voté en faveur de ce texte avec conviction et fierté.

Les personnes homosexuelles sont des citoyens comme les autres qui doivent avoir les mêmes droits et les mêmes protections que les autres. Ce texte permettra ainsi à tous de bénéficier de la reconnaissance juridique et sociale que constitue le mariage.

Grâce à l’adoption, les enfants de familles homoparentales auront désormais les mêmes droits et le même statut que les enfants de parents hétérosexuels. Ils ne vivront plus dans une précarité juridique lourde de menaces, notamment en cas d’accident de la vie ou de séparation. Ce qui compte, comme pour tous les couples, c’est un projet parental solide et réfléchi. Ce qui est essentiel, pour l’enfant, c’est l’équilibre de sa famille.

Le projet de loi s’est nourri des échanges et de la concertation avec de très nombreuses parties prenantes : associations, représentants des cultes, experts etc. Il ne s’agissait absolument pas de passer en force mais de tenir une promesse, celle de l’égalité.

Je souhaite remercier Christiane Taubira, notre Garde des Sceaux, pour son implication sans faille et son éloquence tout au long de ces journées de débat. Je salue également le travail formidable d’Erwann Binet, rapporteur du texte, ainsi que l’engagement de Corinne Narassiguin, de Jean-Jacques Urvoas et de Bruno Leroux sans oublier celui de tous les collègues de la gauche présents pendant les débats.

Publié le 12 février 2013, 17:13
Print
Ajouter un commentaire

Veuillez prendre connaissance de la charte de modération de ce blog.
Vous pouvez la consulter ici.


Commentaires (0)