Mes questions au Président et au Délégué général du Comité national des pêches et des élevages marins

Lors de leur audition aujourd’hui par la commission des Affaires économiques, j’ai tenu à interroger Gérard Romiti, président du Comité national des pêches et des élevages marins, et Hubert Carré, délégué général, sur la question des conflits d’usage entre pêche professionnelle et certaines activités industrielles, et particulièrement l’extraction de granulats marins, en m’appuyant sur l’exemple de la baie de Lannion.

J’ai rappelé qu’à mon sens les extractions trop proches des côtes posent question tout en réaffirmant mon attachement à voir débuter dès à présent l’exploration des bancs de sable identifiés plus au large par Ifremer.

Je les ai interrogés sur leur lecture de ces questions ainsi que sur les évolutions de la règlementation qu’il conviendrait d’introduire afin de d’éviter des situations de crispation très importante.

Consulter la vidéo de mon intervention :

Consulter la réponse d’Hubert Carré (à 2’20) :