c_erhel_deputee Hier #Brienne: @JY_LeDrian et le president Hollande: Redonnons de la force a notre economie - Nous sommes un grand pays. @elysee @JJUrvoas
9hreplyretweetfavorite
c_erhel_deputee RT @RichardFerrand: Ma proposition à la mission Écotaxe,au nom des députés bretons, d'auditionner la Ministre @RoyalSegolene vient d'être a…
9hreplyretweetfavorite
c_erhel_deputee #DireactAN proposition de loi déploiement d'un réseau d'infrastrures de recharge de véhicules électriques sur l'espace public @Fmassat09
c_erhel_deputee @Valerie_Rabault rapporteure du budget, félicitations ! Unanimité du groupe PS ce matin
c_erhel_deputee RT @benoithamon: Ni baisse, ni suppression des APL. Pas d'économie au détriment des étudiants. #prioritéjeunesse


Actualités

Lutte contre la fracture : la proposition de loi a été adoptée par l'Assemblée Nationale

Après plus d'un mois de débats en commission, la proposition de loi relative à la lutte contre la fracture numérique a été adoptée en première lecture à l'Assemblée Nationale, dans la nuit du lundi 30 novembre.

publié le 20 novembre 2009, 16:03
 

20 novembre 2009 : Journée mondiale des droits de l’enfant

Quotidiennement, dans le monde, dans notre propre pays, parfois à nos portes, des enfants sont victimes de violences, de maltraitances souvent intolérables. Parce qu’ils sont fragiles, vulnérables et parfois incompris, il leur est difficile de recourir à la justice, garante de la protection de leurs droits les plus élémentaires.

Comme le préconisait la Convention internationale des droits de l’enfant, une loi française du 6 mars 2000, votée à l’unanimité, a instauré l’institution du défenseur des enfants, autorité indépendante en charge de la défense et de la promotion des droits des enfants.

En septembre dernier, le Président de la République a cependant décidé de la suppression du Défenseur des enfants.

Désormais, deux projets de loi prévoyant d’une part, la création d’un défenseur des droits et d’autre part, la disparition de la défenseure des enfants menacent les missions essentielles de cette institution, pourtant reconnue pour le travail considérable qu’elle a accompli durant ces neuf années.

Cette décision va à l’encontre même des recommandations émises, en juin 2009, par le comité des droits de l’enfant des Nations Unis, qui souhaite un renforcement des missions du défenseur des enfants.

En cette année du 20ème anniversaire de la convention internationale des droits de l’enfant, durant laquelle la présidence du réseau européen des droits de l’enfant est confiée à Madame Versini, Défenseure des enfants, ces annonces suscitent à juste titre, beaucoup d’inquiétudes.

Aussi, considérant le risque d’affaiblissement de la mission de défense et de promotion des droits des enfants, et dans l’intérêt primordial qui est le leur, j’ai demandé au Gouvernement de reconsidérer sa décision.

publié le 20 novembre 2009, 16:03
 

tribunal d'Instance de Lannion : Pour un moratoire

Ce matin, lors de la dernière audience du tribunal d’instance de Lannion, une manifestation a rassemblé nombre d’élus, de professionnels du droit, de représentants d’associations et de citoyens, venus témoigner de leur attachement et leur volonté de voir maintenir cette juridiction de proximité, appelée à fermer le 1er janvier 2010.

Parce que nous sommes opposés à cette décision, mesure engagée dans le cadre de la réforme de la carte judiciaire, un recours, à la fois sur le fond et sur la forme, contre le décret du 30 octobre 2008, a été déposé devant le Conseil d’Etat par l’Association de défense et de maintien des Tribunaux de Guingamp et Lannion (Justice en Trégor-Argoat).

En l’absence de la décision du Conseil d’Etat, juge administratif suprême, nous demandons l’application d’un moratoire. Ce qui serait un minimum en démocratie !

J’en appelle en ce sens à Madame la Garde des Sceaux, Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et des Libertés, auprès de qui je suis intervenue ce jour.

publié le 10 novembre 2009, 17:56
 

SAUVONS LE TRIBUNAL D'INSTANCE DE LANNION !

Demain, mardi 10 novembre 2009, le tribunal d'instance de Lannion accueillera sa dernière audience. En effet la réforme de la carte judiciaire prévoit la suppression du Tribunal de Grande Instance de Guingamp, du Greffe détaché de Paimpol et donc du tribunal d'instance de Lannion.

publié le 09 novembre 2009, 18:00
 

VIDEO DU DEBAT TELEVISE SUR LA FRACTURE NUMERIQUE

J'ai participé mardi 3 novembre à l'émission Ça vous regarde sur La Chaîne Parlementaire ayant pour thème : la fracture numérique existe-t-elle ?

publié le 05 novembre 2009, 11:52
 

LA FRACTURE NUMERIQUE FAIT ENCORE PARLER D'ELLE

Dans le cadre de la proposition de loi visant à lutter contre la fracture numérique, la commission des affaires économiques a organisé une audition commune du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la société TDF, ce mercredi 28 octobre.

publié le 28 octobre 2009, 17:21
 

FRACTURE NUMERIQUE : AUDITION DU CONSEIL SUPERIEUR DE L'AUDIOVISUEL

La Commission des Affaires Economiques auditionnait aujourd'hui Monsieur Michel BOYON, Président du CSA, dans le cadre de l'examen de la proposition de Loi sur la fracture numérique.
A cette occasion, je lui ai rappelé notre volonté de voir une couverture de la population en TNT au moins équivalente à l'actuelle couverture TV en analogique.
Le président du CSA n'a malheureusement pas dissipé nos inquiétudes puisqu'il admet que bon nombre de foyers (600 000 selon TDF, dont une partie dans les Côtes d'Armor) pourraient être en zone d'ombre et donc ne plus recevoir la télévision par voie hertzienne, lors du basculement définitif vers le numérique en 2011.
Pour la Bretagne, la date du basculement est fixée au 8 Juin 2010.

publié le 21 octobre 2009, 19:00
 

FRANCE TELECOM LANNION

C’est avec une grande émotion, que nous avons appris le 15 octobre, le décès d’un salarié de l’établissement France Telecom de Lannion.

Nous nous sommes immédiatement rendus sur place pour apporter notre soutien au personnel très éprouvé par cette douloureuse nouvelle.

publié le 17 octobre 2009, 15:03
 

ALCATEL-LUCENT et RFS LANNION : POINT DE SITUATION AU 15 OCTOBRE

Hier, la Commission des Affaires Economiques de l’Assemblée Nationale auditionnait M. Christian Estrosi, Ministre chargé de l’Industrie. A ma question portant sur l’emploi sur les sites ALF et RFS de Lannion, il m’a annoncé que je serai reçue par son directeur de cabinet dans les prochains jours. Je l’ai également interrogé sur la situation des équipementiers télécoms et notamment sur la croissance vertigineuse du groupe chinois HUAWEI, qui contraste avec les difficultés rencontrées par le groupe Alcatel-Lucent. Je lui ai demandé de nous présenter sa stratégie industrielle pour conserver en France, les emplois de cette filière stratégique. Cette concurrence acharnée à en effet des conséquences directes sur nos emplois en France, mais également ici, dans le Trégor. Aujourd’hui, se tenait à Saint-Brieuc, sous l’égide du Préfet, une table ronde associant la direction d’Alcatel-Lucent, les syndicats et les élus. Chacun a pu exprimer ses désaccords, ses craintes et ses attentes en matière d’emplois et de vision stratégique. Pour ma part, j’ai demandé à M. Barnabe, P.D.G. d’ALF : -Concernant RFS : D’étudier le repositionnement du site de production de Lannion dans la stratégie globale de la filiale en utilisant les compétences des salariés et ceci avant toute décision de fermeture définitive. -Concernant le co-sourcing : Je lui ai fait part de mon désaccord sur le fond et des craintes justifiées des salariés. Je lui ai demandé de positionner Lannion sur les activités stratégiques du groupe, plus particulièrement sur le LTE et les applications IMS en utilisant les compétences actuelles mais aussi, en faisant appel à de nouvelles compétences. Les débats de cette table ronde étaient intéressants, reste maintenant à les concrétiser de façon à ce qu’ils soient porteurs d’emplois et d’avenir.
publié le 15 octobre 2009, 16:21
 

Alcatel-Lucent et RFS : la mobilisation continue

La situation de l'emploi au sein d'Alcatel-Lucent et de RFS continue à me préoccuper. Je prévois ainsi d'interpeler Christian Estrosi, Minsitre de l'Industrie à ce sujet, lors de son audition devant la Commission des Affaires Economiques de l'Assemblée Nationale, ce mercredi 14 Octobre. Je prendrai également part à la table ronde réunie à la demande des syndicats, ce jeudi 15 octobre, à laquelle doivent également participer des représentants de la direction.

publié le 14 octobre 2009, 14:11